« Réalités et complexités des soins palliatifs à domicile », retour sur la conférence organisée par la Fondation Santé Service le 21 juin

Organisée par l’équipe mobile d’accompagnement et de démarches palliatives (EMAD), cette année sous la responsabilité du Dr FOUASSIER, cet événement permet à nos professionnels de santé d’échanger sur les pratiques de soins et de partager leurs questions autour de l’accompagnement de la fin de vie à domicile.
 
Lors d'une première session, les 75 professionnels présents ont découvert les derniers travaux de recherche de la Fondation sur les soins palliatifs. Ceux-ci montrent notamment que :
- parmi les patients pris en charge à domicile en soins palliatifs, 50% environ restent chez eux jusqu’aux décès (étude Palli’HAD) ;
- l’HAD nécessite toujours un soutien actif de l’entourage du patient, mais dans le cas de décès à domicile, cet accompagnement doit être très significativement renforcé pour les familles et aidants ;
- la mise en place d’une trousse d’urgence systématique avec les principaux médicaments à visée symptomatique permet encore d’améliorer le maintien à domicile.
► Retrouvez plus d’informations sur ces travaux en cliquant ici
 
Une deuxième session a été organisée autour de la sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès - en référence à la nouvelle proposition de loi actuellement à l’étude pour faire adopter le libre choix de la fin de vie et assurer un accès universel aux soins palliatifs en France. Des cas pratiques ont été présentés par des médecins, infirmiers et psychologues du groupe EMAD. Le psychologue @StéphaneAMAR est également intervenu sur la posture professionnelle à adopter face à un tel besoin.

Les discussions ont principalement porté sur la nécessaire écoute et l’analyse experte à apporter à ces demandes souvent ambivalentes. Par ailleurs, il est ressorti que la complexité de mise en œuvre nécessite un travail de fond des établissements d’HAD pour que ces sédations soient réalisables si les conditions requises sont satisfaites.
 
► Avec plus de 124 200 admissions en 2020 et 2 000 patients pris en charge, l’activité soins palliatifs représente près de 20% de l’activité globale HAD de la Fondation Santé Service.