Refus de soins par la personne âgée

2 jours
Intervenant : Psychologue clinicien spécialisé en gérontologie, médecin gériatre

Objectifs 

  • Mieux comprendre les spécificités psychologiques, physiologiques et sociales des personnes âgées pour en améliorer l’accompagnement
  • Mettre du sens sur les conduites et les propos d'opposition aux soins
  • Identifier les raisons du refus d’aide et le recevoir comme un acte de communication
  • Appréhender les enjeux de la réflexion éthique et juridique dans l’accompagnement
  • S'interroger sur les méthodes de communication et d'approche pour éviter une aide ou un soin « par la force »
  • Connaître les conduites à tenir face aux troubles du comportement

Public concerné 

  • Infirmiers, aide-soignants 

Contenu 

Penser et comprendre le refus de soins par la personne âgée

  • Les fondamentaux de la relation d’aide : le retentissement de l’accompagnement sur les professionnels
    • Forme et nature du lien
    • Entrée en relation ; soutien et sécurité ; notion de dynamique relationnelle
  • Définir un refus d’aide
    • Représentation du soignant
    • Consentement / Refus / Hésitation / Indécision / Opposition
    • Freins à accepter un refus
  • Affiner la notion de refus de soins : Divers domaine / différentes formes/ diverses raisons / conséquence du refus / ouvrir des pistes
  • Comprendre le refus de soins par la personne âgée
  • Avancer en âge : particularités ?
    • Vieillissement physiologique et psychologique
    • Vieillissement pathologique et ses conséquences
    • Les pathologies et les symptômes du grand âge
    • Impact de l’environnement familial, social, et sociétal
    • Le concept de vulnérabilité
    • La personne âgée est un adulte âgé
    • Mise en garde contre l’infantilisation
  • Comprendre le vieillissement psychique
    • Représentations mentales et angoisses
    • Perte et travail de deuil
    • Estime de soi et narcissisme du sujet âgé
    • Vieillesse et Vieillissement
    • Différentes formes de vieillesse
    • Aider la personne âgée à accepter sa dépendance et/ou ses handicaps
    • Enjeux psychiques du vieillissement
  • Le refus d’aide chez le soignant
    • Refus de changer un usager
    • Refus d’accéder à une demande légitime (être allonger pour la sieste / être installer aux toilettes / recevoir une douche…
    • Se questionner sur la maltraitance ordinaire

Composer avec le refus de soins : aspects juridiques et éthiques

  • Cadre législatif
    • Textes de référence
    • Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs, recommandations HAS, mai 2009
  • Droits et libertés de la personne âgée
    • Protection de la santé
    • Respect de la dignité
    • Non-discrimination
    • Concept de bientraitance
      • Une culture du respect de la personne, de son histoire, de sa dignité et de sa singularité
      • Une posture professionnelle basée sur l’écoute de l’autre dans ses acceptations et ses refus
      • La nécessité d’accompagner les pratiques professionnelles et mettre en place des échanges réguliers pour améliorer ses pratiques et ainsi éviter l’indifférence, l’épuisement professionnel et l’agressivité
      • Limites de l’accompagnement
  • Questionnement éthique
    • Situations pratiques (distribution de vignettes cliniques proposées par la formatrice à travailler en petits sous-groupes)
    • Initiation à la démarche éthique dans le contexte du refus de soins
  • S’ouvrir à la négociation
    • Le contexte d’intervention
    • Les responsabilités du professionnel et de son employeur
    • Situations pratiques en lien avec les expériences de terrain

Se comporter face au refus de soins

  • La gestion de l’opposition et de l’agressivité de la personne âgée
    • Acquérir des techniques de communication permettant de débloquer des situations de refus d’aide
    • Se faire comprendre d'une personne démente
    • Les mécanismes de l'infantilisation
    • Gérer les troubles du comportement et l’agressivité sans entrer dans la maltraitance
  • La Mise en place d'actions de prévention
    • Repérer les signes d'alerte : repli sur soi, refus de s'alimenter, refus de communiquer, refus de soin, perte d'intérêt pour les activités
    • Connaître les facteurs de risques : syndrome dépressif, état anxieux, troubles délirants, changement d'environnement, isolement, sentiment d'inutilité, baisse de l'estime de soi
    • Les conduites à tenir face à l'agressivité, les fugues, le refus de soins, le refus d'alimentation
    • Travailler en équipe pluridisciplinaire reconnaître la spécificité et le rôle de chacun, reconnaître ses limites, savoir rester à sa place. Communiquer, échanger et partager dans une équipe pluridisciplinaire.
    • Comment gérer les situations difficiles