Travailler la nuit en établissement sanitaire ou médico-social

2 jours

Intervenants : Consultant, cadre de santé

Objectifs

  • Identifier la représentation du travail de nuit au regard des différents acteurs (résidents, familles, équipes de jour, encadrement)
  • Mobiliser des connaissances sur le sommeil et les troubles afférents pour mieux répondre aux besoins des patients
  • Réfléchir collectivement à son métier, à son rôle et responsabilité au sein de leur établissement et pour les patients
  • Comprendre l’utilité d’un suivi des actions entre le jour et la nuit, améliorer les transmissions et la communication entre les différentes équipes
  • Appliquer les Recommandations des Bonnes Pratiques Professionnelles de l’ANESM

Public visé

  • Soignants intervenant dans les équipes de nuit

Contenu

Comprendre les spécificités du travail de nuit et de la relation d’aide qui en découle

LES MECANISMES ET LES RYTHMES DU SOMMEIL

  • Rythme diurne, rythme nocturne, les rythmes circadiens
  • Le sommeil : ses stades et ses fonctions

LE TRAVAIL DE NUIT

Législation du travail de nuit

  • Définition du travail de nuit
  • Le travailleur de nuit et ses droits
  • La surveillance médicale

Incidences du travail de nuit

  • Le travail de nuit perturbe les rythmes circadiens et la qualité du sommeil
  • Conséquences sur l’individu
  • Conséquences sur l’institution

Spécificités du travail de nuit

  • Représentations sociales du travailleur de nuit
    • Qualifier de « veilleur » et non de « soignant ». Travail de nuit encore trop associé à l’observation et à la surveillance
    • Manque de reconnaissance et de connaissance du travail de nuit et de ces difficultés
  • Spécificités du contexte de travail difficile
    • Effectif réduit
    • Atmosphère pesante et peu rassurante : environnement stressant
    • Patient anxieux, agité, apeuré
  • Relations avec l’institution (hôpital, service, équipe médicale, encadrement)
    • Coordination Ressources Humaines, organisation management: un défi moyen pour la cohérence d'un fonctionnement institutionnel
    • Gestion des conflits (d'intérêt et d'identité, de génération, d'opinion...).
    • Communication, transmissions
  • Le « choix » du travail de nuit

L'ACCOMPAGNEMENT DES RESIDENTS LA NUIT EN INSTITUTION

Représentations sociales de la nuit

Etat psychologique du patient la nuit : les besoins et attentes des personnes soignées dans leurs aspects physiologiques, psychologiques et relationnels

  • Inquiétude, peur, angoisse de mort…
  • Besoin de présence, d’être rassuré

Comment y répondre

  • Etre plus disponible
  • Etre à l’écoute, connaître le vécu du patient
  • Avoir un discours cohérent avec celui des équipes de jour

Les troubles comportementaux des personnes soignées pendant la nuit : situations particulières

  • Le sommeil des personnes âgées et les troubles afférents
  • La déambulation
  • La solitude et ses effets
  • L'angoisse
  • La douleur

L’accompagnement des personnes malades et en fin de vie, répercussions sur les équipes

  • Organisation des équipes
  • La relation avec la famille, les aidants
  • Peur, angoisse, culpabilité, solitude

Réfléchir collectivement à son métier et à son rôle au sein de l’établissement

LA DIMENSION RELATIONNELLE DU TRAVAIL DE NUIT

Les soins de nuits (aide au coucher et au lever, distribution des médicaments, changes, contentions, changements de position, surveillance)

La communication verbale et non verbale

  • Ecoute et relation d’aide
  • Le toucher relationnel

GESTION DES SITUATIONS D’URGENCE ET DE CRISE

  • Qu’est-ce qu’une situation d’urgence ?
  • Quelles démarches entreprendre et/ou suivi du protocole ?
  • Quelles sont les responsabilités ?
  • La sécurité
  • La gestion des situations de crise – agressivité, déambulation, agitation, insomnie

LE TRAVAIL D’EQUIPE : quelle place pour le travailleur de nuit dans l’institution ?

La place du personnel de nuit dans l’équipe

  • La coordination et le suivi dans la prise en soins de la personne soignée

L’importance des transmissions avec l’équipe de jour

  • Transmissions orales/transmissions écrites
  • Réunions

Organisation autour du projet personnalisé du résident selon les RBPP de l’ANESM

  • Le respect du projet personnalisé la nuit
  • L’implication des équipes autour du projet personnalisé (transmissions, participation aux réunions de synthèse...)
  • Le recueil de données
  • Les directives anticipées
  • La personne de confiance

ATELIER D’ANALYSE DES PRATIQUES

Travail sur vos pratiques, difficultés rencontrées la nuit, réajustements